CatalÓ | Franšais | Espa˝ol
PÓgina principal
Vous êtes à: Page principale > Enluminures > Modus Operandi > Palette

Ma palette

Un bon peintre doit toujours connaître la " physique" de ses peintures.

Voila la raison pour laquelle il est nécessaire que chacun fasse ses propres peintures, même si celles-ci sont déjà préparées sur le marché.

            Si nous voulons nous préparer les peintures nous devons considérer certaines choses: 
- D'abord, on doit définir la technique qui sera employée, puisque cela détermine les ingrédients et les agglutinants : ma base est la détrempe à l'oeuf.


- Deuxièmement, il est nécessaire de choisir des pigments qui soient compatibles entre eux et qui ne nous donnent aucune surprise désagréable : dans mon cas j'utilise des pigments minéraux.


- En troisième lieu, nous devons choisir les ingrédients et l'agglutinant qui composeront les peintures, nous parlons maintenant de la détrempe à l'oeuf, en sachant que chaque ingrédient renforcera un aspect de la peinture. L'expérience est un degré. Ainsi, si nous voulons un effet plastifiant nous recourrons au lait du figuier, au miel ou à la glycérine, par exemple : pour moi  l'importante c'est la luminosité et la plasticité.

- En quatrième et dernier lieu, on confectionne la peinture, dans ce cas à la détrempe, en mélangeant et préparant, dans son ordre, tous les ingrédients jusqu'à obtenir la texture souhaitée : j'aime une texture d'une bonne onctuosité moyenne.

PIGMENTS EMPLOYÉS :
 - Rouge de cadmium
 - Jaune de cadmium
 - Jaune de chrome
 - Bleu cobalt
 - Bleu de manganèse
 - Terre verte
 - Terre ocre
 - Noir d'ivoire
 - Blanc de titane

TECHNIQUE
            J'emploi la technique de la peinture plate en détrempe à l'oeuf, sur le parchemin naturel (normalement peau de chèvre ou de brebis) ou de papyrus.

            Pour le vernissage, s'il convient, j'emploie un vernis mat de COPAL.

DÉTREMPE À L'OEUF
            Outre le jaune de l'oeuf, la gomme arabique et le miel, j'utilise cinq composants en plus qui détermine ma détrempe, qui, comme nous avons dit, recherche la luminosité et la plasticité.

DÉTREMPE
            J'appelle DÉTREMPE au détrempe à la gomme arabique, bien qu'en réalité ce soit une GOUACHE mais de fabrication et de formulation propre. C'est principalement la même formulation de la détrempe à l'oeuf, si nous lui enlevons le jaune de l'oeuf.

Octavi Aluja 2008 | Tous les droits reservés | Avis legal | Conditions d'emploi | Fourre-tout | Contacter